Utiliser l’électronique de bord pour trouver un spot de pêche

La mer est grande et abrite de nombreuses espèces de poissons et de crustacés. Encore faut-il savoir aller les chercher pour trouver son bonheur.

GPS, sondeur, lecteur de carte : Garmin, Lowrance, Furuno, Simrad, Humminbird, Helix, Raymarine… tous équipés de cartes Navionics ou Navicom, etc.) sont autant de moyens de repérages qui permettent de s’aventurer au large en mer et d’assurer sa sécurité pour retrouver son port d’attache. En même temps, ils offrent, à condition de savoir les lire, la précieuse subtilité de découvrir les fonds marins et de mieux faire connaissance avec les modes vies de la faune marine. Encore faut-il savoir s’en servir et correctement les utiliser, bien connaître les abréviations et ficelles d’utilisation.
Au hasard d’une des nombreuses matinées d’animations et d’informations pratiquées par l’APPLH, c’était Laurent, fin technicien connaisseur de la Côté d’Albâtre et passionné par la recherche de spots de pêche de présenter ses techniques suffisamment élaborées pour éviter de faire une sortie bredouille. Devant une cinquantaine de personnes, après avoir montré, comment apprivoiser les termes techniques du GPS et du sondeur, il fit une brève démonstration imagée et animée d’approche d’une épave ou d’un sport en fonction du vent et du courant et la manière l’esche, le ver ou le leurre à la dorade, au bar ou au turbo. 
Le plus dur restera bien sûr à tout remettre en pratique, mais cette séance de près de deux heures fut très suivie et fortement appréciée.

1 Comment Posted

  1. Merci à tous pour votre attention, je suis heureux que cette animation vous ait plu, d’autres sont en préparations pour le courant de l’année 2024.
    Pour les adhérents intéressés, qui n’ont pas pu être présent , je renouvellerai cette animation à une autre date pas encore fixée
    Mais nous ne manquerons pas de vous en informer en temps et en heure.
    Merci encore et vive la pêche.
    Laurent

Leave a Reply